Bilan de compétences HoliWork®

Make each WORKday a HOLIday

Et si votre travail devenait une source de joie et d’épanouissement, comme une journée de vacances ?

Le bilan de compétences HoliWork® s’adresse à VOUS, si vous vous sentez à la croisée des chemins, si vous avez besoin d’être accompagné.e pour avancer concrètement et trouver un nouveau sens à votre carrière. Cet accompagnement a été conçu comme la préparation d’un voyage vers une destination professionnelle qui sera la vôtre.

Le bilan de compétences HoliWork® peut être financé via le CPF.

HoliWork® est le bilan de compétences qu’il vous faut pour…

– Analyser et mettre en perspective ton parcours professionnel et de formation, afin d’en dégager le sens et d’en apprécier la valeur
– Identifier, évaluer et valoriser tes ressources (compétences, aptitudes personnelles, motivations, réseau…), pour gagner en confiance
– Formuler un projet professionnel et/ou de formation et/ou de VAE, réaliste et réalisable ; ainsi qu’une ou plusieurs solutions alternatives
Si tu souhaites mener une réflexion complète

La démarche du bilan de compétences HoliWork® est une démarche de sens et de (re)positionnement. Elle consiste à faire le point sur son parcours afin de définir un ou plusieurs projets professionnels, de formation ou de VAE, réaliste et réalisable, en s’appuyant sur une analyse de sa personnalité, de son expérience, de ses compétences, de ses aptitudes et de son environnement socio-économique.

La démarche HoliWork® est holistique. La méthode Holiwork® passe par une reconnexion avec son essence, pour définir un nouveau projet professionnel aligné avec son identité, ses priorités et ses d’envies d’aujourd’hui.

Au programme, un voyage initiatique en 8 étapes. A la clé, votre prochaine destination professionnelle. 

Phase préliminaire

RDV 1 :

Il s’agit d’un entretien individuel pour définir vos objectifs et personnaliser votre programme d’accompagnement. L’objectif est d’analyser la demande et le besoin du bénéficiaire, définir conjointement les modalités de déroulement du bilan.

Phase préparatoire

RDV 2 : Je me prépare à partir (1/2)

Se reconnecter à ses ressources intérieures. Je m’appuie sur mes moteurs et alliés intérieurs pour amorcer une nouvelle impulsion. Nous allons travailler sur les notions suivantes :

  • La motivation,
  • le WHY,
  • Les valeurs,
  • Mon style de raisonnement,
  • Mon style relationnel
RDV3 : Je me prépare à partir (2/2)

Je lâche mes Freins. Identifier les blocages et d’explore comment les surmonter. Nous allons travailler sur les notions suivantes :

  • La peur,
  • Se préparer à faire du vide pour accueillir du nouveau

Phase d’investigation

RDV 4 : Il y a quoi dans mon placard ?

Mieux se connaître. Je fais le point sur ses connaissances et ses compétences.

  • Ma trajectoire professionnelle
  • Analyse de ma trajectoire pro et académique : identifier le fil rouge, savoir-faire, savoir-être, centres d’intérêt, Mes forces intérieures
  • Qu’est-ce que je garde / mets dans ma valise ? »
RDV 5 : Les destinations, valises possibles

Formuler sa vision, son nouveau projet professionnel (méthode IKIGAI),

Élaborer une ou plusieurs alternatives; pour chacune, recenser les conditions et moyens favorisant la réalisation du ou des projets professionnels (formations …)

RDV 6 : Je choisis ma destination et mon itinéraire

Confronter son projet à la réalité. Je vérifie la faisabilité et les conséquences de chacun des projets formulés

  • Enquête métier
  • Choisir par rapport à ses critères et ses priorités,
  • Établir son plan d’action

Phase de conclusion

RDV 7 : la synthèse

S’approprier les apprentissages.

  • Récapituler les résultats détaillés de la phase d’investigation,
  • Planifier et mettre en place les principales modalités et étapes du ou des projets professionnels choisis, dont la possibilité de bénéficier d’un entretien de suivi avec le prestataire de bilan.
  • Remise du document de synthèse
RDV 8 : RDV de Suivi

Faire le point 3 mois après la phase de conclusion.

Dates et durée du bilan de compétences

16 heures d’accompagnement individuel, réparties comme suit:

  • 8 sessions de 2h à distance ou à Paris 8e, toutes les 2 semaines
  • Travail individuel entre chaque session, y compris les questionnaires. Évalué en moyenne à 1 à 2 heures.

Les bénéfices de cet accompagnement

Avec le programme collectif HoliWork, vous allez :

Prendre confiance en vous et en votre potentiel : avoir conscience de votre valeur, vos connaissances, vos compétences techniques et humaines 

Définir un projet à la fois réaliste et aligné avec vos valeurs et vos priorités 

Identifier des alternatives possibles en prenant en compte les contraintes de votre projet et du marché du travail

Construire un plan d’action

Budget et financement

Tarif : 2100€ HT par personne (2520€ TTC)

Financement via le CPF

Selon votre situation professionnelle, votre bilan peut être financé pour tout ou partie dans le cadre du dispositif du CPF (Compte personnel formation). Il s’agit d’un droit ouvert à tous les actifs (salariés, travailleurs indépendants, demandeurs d’emploi, agents publics).

– Financement via entreprise
Le détail des modalités est précisé dans le contrat.

– Auto-financement
Règlement possible en deux fois sans frais. Le détail des modalités est précisé dans le contrat.

Modalités d’inscription

Préalablement à toute inscription, vous nous contactez pour un premier échange téléphonique sur rendez-vous, nous permettant d’identifier votre profil professionnel, vos besoins et vos attentes en termes d’accompagnement, d’accessibilité et de disponibilité. À l’issue de cet entretien, ou après un temps de réflexion, si vous souhaitez engager votre bilan de compétences dans notre centre, vous nous contactez par téléphone ou mail pour confirmer votre demande d’inscription.

Au cours du bilan

En début de chaque séance collective et individuelle, un temps est dédié au retour sur les prises de consciences, au suivi des acquis, ainsi qu’à l’évolution de la réflexion, favorisant ainsi :

  • L’auto-évaluation par chaque stagiaire du développement de ses compétences en orientation
  • L’adaptation des outils pédagogiques aux difficultés singulières rencontrées
  • L’opérationnalité et l’appropriation des contenus du bilan de compétences
    Un tour de table final organisé, afin que les participants puissent dresser le bilan des apports, atteinte d’objectifs, et qualité de la formation dispensée.

Fin de bilan

Remise d’un document de synthèse, co-rédigé par le bénéficiaire et le consultant

Questionnaire d’auto-évaluation « à chaud » rempli par le bénéficiaire

6 mois après la fin du bilan

Un questionnaire d’évaluation sera envoyé 6 mois après la fin de l’accompagnement.

Modalités d’accès

Accès en inter-entreprise.

Préalablement à toute inscription, vous nous contactez pour un premier échange téléphonique sur rendez-vous, nous permettant d’identifier votre profil professionnel, vos besoins et vos attentes en termes d’accompagnement, d’accessibilité et de disponibilité.

À l’issue de cet entretien, ou après un temps de réflexion, si vous souhaitez engager votre bilan de compétences dans notre centre, vous nous contactez par téléphone ou mail pour confirmer votre demande d’inscription.

Votre engagement implique de fait votre validation et disponibilité aux sessions collectives, dont les jours et horaires vous auront été communiqués lors de l’entretien préalable.

Vous établissez ensuite un calendrier prévisionnel personnalisé des rendez-vous individuels, d’un commun accord avec votre consultant-e.

Vous commencez votre bilan minimum douze (12) jours après la validation des documents contractuels.

Les sessions collectives et individuelles se déroulent en distantiel.

Délais d’accès

Inscription minimum 12 jours ouvrés avant la prochaine session

Le consultant alternera les postures de coach et de formateur, selon le contexte et les besoins du bénéficiaire. L’intention étant de :

  1. Établir un espace de travail où règne confidentialité, respect et confiance.
  2. Respecter l’interlocuteur par l’acceptation de son parcours, de ce qu’il échange ou ne veut pas échanger, de ce qui fait ce qu’il est, au moment du travail mené.
  3. Proposer des points de réflexion mais ne pas les imposer.
  4. Suggérer des investigations systématiques dès qu’une réflexion ou situation s’y prête.
  5. Refuser toute manipulation ou incitation de choix, mais permettre à l’interlocuteur de choisir en fonction de son parcours, de ses singularités, de ses capacités ou volontés d’investissement dans un projet.

Et ainsi de rendre possible l’émergence, du déclic, qui fait que le bénéficiaire du bilan trouve la réponse par lui-même.

Disposer des outils suivants :

– Un ordinateur équipé d’une caméra vidéo et d’un micro en état de marche.

– Un lecteur de fichier PDF, afin de pouvoir consulter les éléments dématérialisés qui vous seront transmis au format PDF.

– Une connexion internet fiable.

– Disposer d’un espace calme et confidentiel durant chaque séance.

Chez Celine Attias Conseil, nous sommes attentifs aux besoins spécifiques de chaque bénéficiaire et nous mettons tout en œuvre pour être en mesure de nous adapter à vos besoins. N’hésitez pas à nous contacter.

Nos intervenant.e.s pratiquent une écoute non orientée, respectent le consentement, tout en gardant une distance et une neutralité bienveillante, et sont tenus au secret professionnel.

À l’issue du bilan, en respect de la législation (Article L6313-4), les documents de travail et le document de synthèse (édités en un seul exemplaire) sont remis à l’unique intéressé.e : le bénéficiaire du bilan.

Les résultats du bilan sont la seule propriété du bénéficiaire. Ils ne peuvent être communiqués à un tiers qu’avec son accord. La décision de transmission de tout ou partie du document de synthèse à un tiers lui appartient entièrement. Toutefois, sur demande du bénéficiaire signifiée par écrit, CELINE ATTIAS CONSEIL a la possibilité de conserver un exemplaire du document de synthèse durant un an afin d’assurer le suivi du bilan (Article R6313-7).

Les bilans de compétences sont éligibles au compte personnel de formation.

Lorsque le salarié mobilise son compte personnel de formation pour un bilan réalisé hors temps de travail, l’employeur n’a pas à être informé.

Lorsque le salarié mobilise son compte personnel de formation pour un bilan en tout ou partie, pendant le temps de travail, il doit demander l’accord préalable de l’employeur selon les règles propres au compte personnel de formation.

Dans le cadre du plan de développement des compétences de l’entreprise (salariés) ou d’un congé de reclassement :

Le bilan de compétences ne peut être réalisé qu’avec le consentement du salarié.

Il fait l’objet d’une convention tripartite signée par le salarié, l’employeur et l’organisme prestataire de bilan. La convention précise les objectifs, le contenu, les moyens, la durée et la période de réalisation, et les modalités de réalisation, les modalités de remise des résultats détaillés et du document de synthèse ainsi que le prix et les modalités de règlement du bilan.

Le salarié dispose d’un délai de 10 jours pour faire connaître son acceptation en restituant la convention qu’il aura signée.

Code du travail

Article L1233-71 (Version en vigueur depuis le 16 décembre 2020)

Modifié par LOI n°2020-1576 du 14 décembre 2020 – art. 8 (V)
Dans les entreprises ou les établissements d’au moins mille salariés, ainsi que dans les entreprises mentionnées à l’article L. 2331-1 et celles répondant aux conditions mentionnées aux articles L. 2341-1 et L. 2341-2, dès lors qu’elles emploient au total au moins mille salariés, l’employeur propose à chaque salarié dont il envisage de prononcer le licenciement pour motif économique un congé de reclassement qui a pour objet de permettre au salarié de bénéficier d’actions de formation et des prestations d’une cellule d’accompagnement des démarches de recherche d’emploi.

La durée du congé de reclassement ne peut excéder douze mois, pouvant être portés à vingt-quatre mois en cas de formation de reconversion professionnelle.

Ce congé débute, si nécessaire, par un bilan de compétences qui a vocation à permettre au salarié de définir un projet professionnel et, le cas échéant, de déterminer les actions de formation nécessaires à son reclassement. Celles-ci sont mises en œuvre pendant la période prévue au premier alinéa.

L’employeur finance l’ensemble de ces actions.

Conformément au VII de l’article 8 de la loi n° 2020-1576 du 14 décembre 2020, les présentes dispositions s’appliquent aux avantages dus à compter du 1er janvier 2021.

Article L6313-1 (Version en vigueur depuis le 01 janvier 2019)

Modifié par LOI n°2018-771 du 5 septembre 2018 – art. 4
Les actions concourant au développement des compétences qui entrent dans le champ d’application des dispositions relatives à la formation professionnelle sont :

1° Les actions de formation ;

2° Les bilans de compétences ;

3° Les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience, dans les conditions prévues au livre IV de la présente partie ;

4° Les actions de formation par apprentissage, au sens de l’article L. 6211-2.

Article L6313-4 (Version en vigueur depuis le 01 janvier 2019)

Modifié par LOI n°2018-771 du 5 septembre 2018 – art. 4
Les bilans de compétences mentionnés au 2° de l’article L. 6313-1 ont pour objet de permettre à des travailleurs d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation.

Ce bilan ne peut être réalisé qu’avec le consentement du travailleur. Le refus d’un salarié d’y consentir ne constitue ni une faute ni un motif de licenciement.

Les informations demandées au bénéficiaire du bilan doivent présenter un lien direct et nécessaire avec son objet. Le bénéficiaire est tenu d’y répondre de bonne foi. Il est destinataire des résultats détaillés et d’un document de synthèse. Ce document de synthèse peut être communiqué, à sa demande, à l’opérateur du conseil en évolution professionnelle mentionné à l’article L. 6111-6. Les résultats détaillés et le document de synthèse ne peuvent être communiqués à toute autre personne ou institution qu’avec l’accord du bénéficiaire.

Les personnes chargées de réaliser et de détenir les bilans sont soumises aux dispositions des articles 226-13 et 226-14 du code pénal en ce qui concerne les informations qu’elles détiennent à ce titre.

La durée du bilan de compétences ne peut excéder vingt-quatre heures par bilan.

Article R6313-4 (Version en vigueur depuis le 01 janvier 2019)

Création Décret n°2018-1330 du 28 décembre 2018 – art. 2
Le bilan de compétences mentionné au 2° de l’article L. 6313-1 comprend, sous la conduite du prestataire effectuant ce bilan, les trois phases suivantes :

1° Une phase préliminaire qui a pour objet :

  1. a) D’analyser la demande et le besoin du bénéficiaire ;
  2. b) De déterminer le format le plus adapté à la situation et au besoin ;
  3. c) De définir conjointement les modalités de déroulement du bilan ;

2° Une phase d’investigation permettant au bénéficiaire soit de construire son projet professionnel et d’en vérifier la pertinence, soit d’élaborer une ou plusieurs alternatives ;

3° Une phase de conclusions qui, par la voie d’entretiens personnalisés, permet au bénéficiaire :

  1. a) De s’approprier les résultats détaillés de la phase d’investigation ;
  2. b) De recenser les conditions et moyens favorisant la réalisation du ou des projets professionnels ;
  3. c) De prévoir les principales modalités et étapes du ou des projets professionnels, dont la possibilité de bénéficier d’un entretien de suivi avec le prestataire de bilan de compétences.

Article R6313-5 (Version en vigueur depuis le 01 janvier 2019)

Création Décret n°2018-1330 du 28 décembre 2018 – art. 2
Les employeurs ne peuvent réaliser eux-mêmes des bilans de compétences pour leurs salariés.

 

Article R6313-6 (Version en vigueur depuis le 01 janvier 2019)

Création Décret n°2018-1330 du 28 décembre 2018 – art. 2
L’organisme prestataire de bilans de compétences qui exerce par ailleurs d’autres activités dispose en son sein d’une organisation identifiée, spécifiquement destinée à la réalisation de bilans de compétences.

Article R6313-7 (Version en vigueur depuis le 01 janvier 2019)

Création Décret n°2018-1330 du 28 décembre 2018 – art. 2
L’organisme prestataire de bilans de compétences procède à la destruction des documents élaborés pour la réalisation du bilan de compétences, dès le terme de l’action.

Toutefois, les dispositions du premier alinéa ne s’appliquent pas pendant un an :

-au document de synthèse dans le cas mentionné au troisième alinéa de l’article L. 6313-4 ;

-aux documents faisant l’objet d’un accord écrit du bénéficiaire fondé sur la nécessité d’un suivi de sa situation.

Article R6313-8 (Version en vigueur depuis le 01 janvier 2019)

Création Décret n°2018-1330 du 28 décembre 2018 – art. 2
Lorsque le bilan de compétences est réalisé au titre du plan de développement des compétences mentionné au 1° de l’article L. 6312-1 ou dans le cadre d’un congé de reclassement dans les conditions prévues à l’article L. 1233-71, il fait l’objet d’une convention écrite conclue entre l’employeur, le salarié et l’organisme prestataire du bilan de compétences.

La convention comporte les mentions suivantes :

1° L’intitulé, l’objectif et le contenu de l’action, les moyens prévus, la durée et la période de réalisation, les modalités de déroulement et de suivi du bilan ainsi que les modalités de remise des résultats détaillés et du document de synthèse ;

2° Le prix et les modalités de règlement.

Le salarié dispose d’un délai de dix jours à compter de la transmission par son employeur du projet de convention pour faire connaître son acceptation en apposant sa signature.

L’absence de réponse du salarié au terme de ce délai vaut refus de conclure la convention.

 

LOI n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel 

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000037367660/

Décret n° 2018-1330 du 28 décembre 2018 relatif aux actions de formation et aux bilans de compétences

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000037883747/

HoliWork® : Être aligné avec son travail

HoliWork® est né de ma quête. C’est le fruit de mon histoire.

J’ai travaillé pendant presque 20 ans dans le marketing et la communication, dans des grosses structures. Avec le temps, je réalisais que les objectifs qui m’étaient donnés, les organisations dans lesquelles j’évoluais n’avaient plus vraiment de sens pour moi. Mes priorités évoluaient et mon intérêt se portait davantage sur mes collègues, mes clients et les interactions plutôt que sur les projets en eux-mêmes. J’ai fini par faire un burn out, après quoi j’ai entamé un travail personnel. Cette quête m’a amené à changer de voie professionnelle. J’ai d’abord décidé de changer de statut (de salariée à indépendante), puis de métier (du conseil en marketing et communication au coaching).

Aujourd’hui, mon métier est aligné avec mes besoins, ma nature, ma personnalité et mes valeurs. Mon métier me nourrit et me remplit d’énergie.

J’ai envie d’accompagner d’autres personnes à expérimenter ce plaisir de travailler !

HoliWork® est le fruit de ces années d’expérimentation, de recherches, d’observation, et de formation.

HoliWork® est né de mon désir d’accompagner les gens à changer de poste, de job, de métier, de statut pour mettre du sens dans leur carrière, et qui ne savent pas comment s’y prendre. Ceux qui cherchent à mieux se connaître, ceux qui veulent avoir une vie plus douce.

C’est votre cas ? bienvenue !